Terres

mardi 25 septembre 2007

L'île Haha

Cette île japonaise située dans le Pacifique nord, au sud du Japon, fait partie des îles Bonin, aussi appelées
Ogasawara-Gunto. On trouve sur l'île le port de Hahajima-retto.Ogasawara_islands

La fosse marine des Bonins, située au nord a une profondeur de 10 595 mètres par rapport au niveau de la mer.

Les îles Bonin, Ogasawara-gunto en japonais, sont un archipel volcanique situé à 970 km au sud-est d'Honshu. Ses 97 îles n'accueillent que 1.800 habitants. La plus grande de ces îles, Chichi Jima, a une supercie de 39 km. Annexées par le Japon en 1875, les îles Bonin furent occupées par les Etats-Unis de la fin de la guerre à 1968. Les touristes sont séduits par leurs belles plages de sable blanc et par leurs centres de pêche sportive. Plus au sud surgissent les îles Volcano dont lwo Jima.

Haha-jima ( lit. "Mother Island", formerly Coffin Island or AoumigameHillsborough Island) is the second-largest island of theOgasawara islands (also known as the Bonin islands or Volcano islands) of Japan. It is about 21 km² in area. The highest points are Mt. Chibusa, approximately 462m, and Mt. Sakaigatake, 443m. The largest island of the group, Chichi-jima(Father Island) is approximately 50km to the North, and together Chichi-jima and Haha-jima form the Ogasawara Village.

The islands were originally settled by Europeans before becoming part of Japan. InWorld W

Bonin_Island__Japan____Transcw

ar II, the Japanese government removed the locals and fortified the island; it was the target of several attacks by US forces during World War II. What is left of the defense works is now one of the tourist attractions of the island. The island can be reached by ferry in about 2 hours from Chichi-jima.

Today Haha-jima has a population of 440, but the population was 1,546 in 1904 and 1,905 in 1940. There is one road from the (now-abandoned) village of Kita (Kita-mura, 北村 in Japanese) at the north end of the Bonin_Island___Msugaisland to the village of Oki (Oki-mura, 沖村 in Japanese) at the southern end of the island, where the harbor is located.
The economy of Haha-jima is based on fishing, as well as a state-run rum distillery.

Une distillerie de rhum dans l'île ! Une hilarité quasi-permanente qui lui aurait valu son nom ? Haha...

Posté par Well à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 17 septembre 2007

Khuri (désert du Rajasthan)

Jaisalmer_map

Khuri - Surrounded by huge desert hills, the Khuri village is located just 40 kms in the south west of Jaisalmer. The village is getting more     popular among the tourists looking for the real desert life by staying in     the thatched huts. Feel the real romance underneath the starlit night at     Khuri. Explore the exotic sand dunes on a camel back to witness the     About_50_km_From_Jaisalmer__Mama_Singh_s_had_traditional_village_houses_to_stay_in____Eastmedwandererspectacular Sunset behind the Golden desert.
   
     At Khuri Village, experience the hospitality that is so much associated with Rajasthan. The warmth of the people is sure to make you feel at home away     from home. It will be the most unique and personal way to experience the     cultural tours of Rajasthan. The village carries a unique charm that makes     it distinct froKhuri____Emmecm the other tourist destinations in Rajasthan. Narrow streets of the villages lined with shops selling local handcrafted items and food is a site to behold. Your stay at Khuri village is sure to be an enriching     experience that you will cherish for the rest of your life. Just pack
Khuri___Stefanobrandiniyour bags and get ready to have an experience of a lifetime.

Partout, de petites huttes rondes avec leur toît en paille, certaines décorées de motifs traditionnels. Ici, ce ne sont plus les vaches qui sont en majorité, mais les dromadaires...
http://www.globecroqueur.com/Inde_Khuri.htm

Dans ce village, nous avons rencontré le potier du village qui n’utilise pas l’argile pour faire ses pots, mais un mélange de crotte d’âne, de sabKhuri_desert_camp___Ratheeshkle du désert et d’eau. Les grandes jarres qu’il fabrique sont destinées aux villageois, qui en échange lui fournissent de la nourriture...
http://www.petittour.com/show_carnet.php?id=40

Posté par Well à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 13 septembre 2007

L'île de Kalahuta

L'île bolivienne de Kalahuta est située à 4 060 mètres d'altitude au coeur du salar d'Uyuni couvrant une superficie de 10 000View_from_Kalahuta_Island___Krysstal km². Cette île, ainsi que les îles Pescado, sont recouvertes de cactus géants.

Le lac Titicaca
Considéré à tort comme le plus grand lac navigable du monde (il en existe en effet de plus vastes au Chili et au Pérou), le lac Titicaca couvre une superficie de 233 km sur 97 et fait l'objet d'un véritable culte chez les populations indiennes vivant sur ses berges découpées. Parmi les trente-six îles qui émergent des eaux bleutées, l'isladel Solisla de la luna figurent d'ailleurs au nombre des lieux associés aux mythes fondateurs incas. Copacabana, la plus grande ville de la région, possède une belle cathédrale blanche d'inspiration mauresque et accueille chaque année la Fiesta de la Virgen de Candelaria. L'islaSuriqui est célèbre pour ses Ile_de_Kalahuta___lac_Titicaca___altitude_4200_membarcations traditionnelles en totora (sorte de roseau) tandis que l'isla Kalahuta abrite des chullpas, de curieuses tours funéraires incas. A en croire la légende, l'isla Incas et l'
dissimulerait un réseau de passages souterrains reliés à Cuzco, l'ancienne capitale des Incas située en territoire péruvien.

"We entered a sea of totrora reeds growing in profusion. Many birds use them for nesting. The region is famous for its tortora reeds. The people of the lake use them to feed their animals, make boats and even houses. The reeds were very photogenic.

The island of Kalahuta used to be an Inca cemetary and is dotted with stone tombs, several meters high. These areKalahuta_girls___Jen
 actually pre-Inca, dating from 800AD. The plant life was unusual and included spiky cacti, tiny flowers, sweet smelling koa (used as a disinfectant by the Incas), blue flowers growing next to the ground, and many black caterpillars. The men wore balaclava-like hats with long bits covering their ears. The views across the tortora filled bays were fabulous."
http://www.krysstal.com/travel_incas.html

Isla_Kalahuta___Meegz


"If you stayed the night on the west of the island, your spirit may stay with the others and you'd either die or become mad."
http://www.icstars.com/HTML/SSSP98/Kalahuta_journal.html

Posté par Well à 01:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 10 septembre 2007

L'île d'Ellesmere

L'île d'Ellesmere, d'une superficie de 196 236 km2, est la troisième plus grande île du Canada et l'île la plus au nord deNorth_Pole_Map l'archipel Arctique. Elle est séparée du Groenland par le bassin Kane et le passage Kennedy, qui n'a que 30 km de large à certains endroits, et de l'île Devon, au sud, par le détroit de Jones. Le cap Columbia (83°06´41" de latitude nord) constitue la pointe de terre la plus au nord du Canada.

L'île entière est entrecoupée de fjords et la côte Nord est prolongée par des banquises de glace, soit des nappes de glace de mer fusionnées au rivage. Le Nord est dominé par les montagnes Grant Land, une chaîne irrégulière de roches sédimentaires vieille de quelque 100 000 ans et enveloppée d'une épaisse couche de glace de près de 2 000 m, vestige de la dernière époque glaciaire. Des flèches rocheuses, appelées nunataks, émergent de la glace, Barbeau Peak (2616 m) étant le plus haut sommet de l'Est de l'Amérique du Nord. Les terres plongent vers le sud jusqu'au plateau de Hazen, presque entièrement recouvert par le lac Hazen, le plus grand lac de la région polaire. Au centre de l'île, les montagnes de la ceinture orogénique atteignent 2 000 m.
http://thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0002578

Cette_partie_de_l__le_d_Ellesmere__situ_e_dans_le_Nunavut__est_devenue_la_r_serve_de_parc_national_de_l__le_d_Ellesmere_en_1988__Corel_Professional_Photos_Elle faisait partie des territoires du Nord-Ouest jusqu'au 1er Avril 1999, date à laquelle les territoires du Nunavut ont été créés.

L’île est un des hauts lieux de l’histoire arctique. Les traces des Inuit les plus anciennes remontent à quatre mille ans. Ces chasseurs, venus du détroit de Béring, se sont dirigés vers l’est à la poursuite du gibier.                  

Sur la côte Est, il est possible d’y découvrir des restes de cultures pré-Dorset (2 300 à 600Point_de_rencontre_entre_l_oc_an_Arctique_et_l__le_Ellesmere__au_nord_ouest_de_la_SFC_Alert avant notre ère), de culture Dorset (de 600 avant notre ère à l’an 1 000) et de la culture plurifamiliale des chasseurs dits de Thulé. Le littoral de la terre d’Ellesmere fut définitivement quitté au début du XVIIe siècle au profit de la côte nord-ouest du Groenland à la suite d’une petite période glaciaire (de 1 600 à 1 850), ce qui rendait plus difficile la chasse des mammifères marins.                   

A la fin du XIXe siècle, le nord-est de l’île fut le haut lieu des recherches polaires. Il y eu :                  
- les expéditions britanniques avec G. Nares et H.F. Stephenson                  
- les expéditions américaines avec A.W. Greely qui explora 15 000 km² à l’intérieur du lac Hazen entre 1881 et 1884. ellesmere11Greely avait établi son camp de base à Fort Conger.                  
Au début du XXe siècle, l’île a été le point de départ des deux grandes expéditions à la conquête du pôle Nord en 1908 et 1909 de Peary et de Cook.

"Après des mois de préparatif le grand jour arrive. Je décolle enfin pour le grand nord Canadien, direction Grise Fjord, le seul village de l'île d'Ellesmere : 175habitants."
"En 1999, j'ai réalisé la première traversée de l'île d'Ellesmere en solitaire."


"Il y a environ 55 millions d'années, à l'époque de l'Éocène inférieur,l'île d'Ellesmere dans l'est du Haut-Arctique canadien, était chaude et libre de glace. Elle était recouverte de riches forêts de basses terres et de marécages habités par des alligators, des tortues géantes, des serpents et une variété de mammifères, dont des primates, des tapirs, des Coryphodons ressemblant à des hippopotames, et de gros brontothères qui ressemblent au rhinocéros. Dans l'océan tout près, les coquillages et les escargots abondaient." http://thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0010389Lever_de_la_lune___le_d_Ellesmere

Le 13 août 2005, les sismologues nord-américains détectent une brusque secousse, mais personne ne parvient à identifier l'origine du phénomène. (ici l'île d'Ellesmere).
La réponse à cette énigme est enfin connue: une plaque de glace de 66 km2 s'est détâchée ce jour là de l'île d'Ellesmere, près du Groenland. En une heure, le glaçon, plus grand que l'île de Manhattan partait à la dérive... Les ingénieurs de la Nasa ont pu retrouver la trace de l'évènement dans la mémoire de leurs satellites.
Il s'agit de la plus grande perte glaciaire du grand Nord depuis 25 ans, selon les chercheurs, qui évoquent un "paysage de l'Arctique menacé" par le réchauffement climatique.
L'été prochain, les courants marins pourraient bien déporter la plaque vers les plateformes pétrolières implantées en mer de Beaufort, et causer des dégâts considérables. Mais une broutille comparée au coût global du réchauffement, d'ores et déjà chiffré à quelque 5 500 milliards d'euros.
http://www.laterredufutur.com/html/modules.php?name=News&file=article&sid=426

                                                                                                                             Commentairesnunavut_celebration_1999

"C'est mon grand-père qui m'a appris à chasser quand j'avais sept ans.  Il faut que nos enfants connaissent les traditions inuit... Dans les écoles, nos enfants n'ont que deux heures de cours par semaine portant sur notre culture; ce n'est pas assez." Leah Kaaluk, 50 ans - Grise Fjord, Ile Ellesmere - Juin 1996

"En 1953, ma famille et d'autres ont été déportées par le gouvernement canadien de Inukjuak à l'Ile Ellesmere, pour des raisons territoriales et politiques. À notre arrivée, on a du faire face à la rareté du gibier et à trois mois d'obscurité. On a souffert de ce changement radical et on a été obligé de s'organiser sans l'aide du gouvernement." Larry Audlaluk, 46 ans - Grise Fjord, Ile Ellesmere - Juin 1996

"J'ai appris à coudre en observant ma mère. Aujourd'hui, je confectionne des vêtements traditionnels pour toute la famille. Peut-être un jour, ma petite-fille poursuivra, elle aussi, la tradition."
Annie, 46 ans - Grise Fjord, Ile Ellesmere - Juin 1996

"Encore aujourd'hui, les habits en caribou sont  les plus chauds à porter en hiver. On conseille à nos jeunes chasseurs de toujours les emporter avec eux pendant les parties de chasse. " Akeeagok Gamilie, 66 ans, décédé en 1997 - Grise Fjord, Ile EllesmereTerres_d_Ellesmere___Emmanuel_Hussenet

"En Inuktitut, il y a plus de dix termes pour désigner la neige. Par exemple, natiruvaaq, la neige poussée par le vent; mannguq, la neige fondante; kinirtaq, la neige humide et lourde... On a besoin d'elle pour voyager, s'abreuver, chasser, construire des abris. La neige, c'est primordial pour nous."  Tookilkee Kiguktak, 67 ans - Grise Fjord, Ile Ellesmere - Juin 1996

Elle se meurt
Et elle  se marre...


Posté par Well à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 8 septembre 2007

Les îles Andaman

Les îles Andaman sont situées  au nord-est de l'océan Indien, à l'ouest de la mer d'Andaman  et du Myanmar.andaman_nicobar_island
Rattachées administrativement à l'Inde, tout comme les îles Nicobar, plus au sud. 8 249 km² pour une population de 300 000 habitants. Point culminant, Pic Seddle, sur l'île du nord avec 738 m.
Langues : Bengali, Hindi, Tamil, Malayalam
Carte détaillée

Marco Polo visita déjà ces îles en 1293 avec une flotte de quatorze nefs à quatre mâts. Il en fait une description dans son livre Les Merveilles du Monde : "Angaman [Andaman] est une île très grande. Les gens n'ont nul roi, sont idolâtres et vivent comme des bêtes sauvages... Ce sont des gens très cruels, car ils mangent tous ceux qu'ils peuvent prendre, pourvu que ce ne soit de leurs gens. Ils vivent de riz, de viande et de lait ; ils ont des fruits différents des notres."

Les îles Andaman et Nicobar se composent de 572 îles, îlots, récifs et rochers dans la baie du Bengale, dont 38 îles
seulement sont habitées. Ces îles forment un arc brisé de 700 km de long,.du nord au sud, situé à 1 200 km de la terre ferme. Elles constituent un musée vivant de la planète terre.
Andaman_sea___Jay_SturdevantLa topographie des îles est montagneuse et plus de 86 % sont recouvertes de forêts de conifères. Les eaux d'un bleu clair entourées de récifs de coraux cachent un monde sous-marin plein de poissons de toutes les espèces possibles et une myriade d'autres animaux marins.
Les forêts d'un vert luxuriant sont festonnées de brillantes fleurs tropicales, de papillons et d'orchidées. Elles abritent d'autre part des chats sauvages, lézards verts, cochons sauvages et une variété de cerfs, singes et serpents. En tout, on y trouve 242 espèces d'oiseaux, 46 espèces de mammifères et 78 espèces de reptiles. Ces îles constituent un paradis pour les scientifiques, les écologistes, les ornithologues, les experts en faune marine et les amoureux de la nature.

Au cours des siècles passés, les pirates Malais ont utilisé ces îles comme base d’opération dans le détroit de Malacca, et capturé des natifs pour les revendre Enfant_Jarawacomme esclaves dans les cours royales de Thaïlande, du Cambodge et de l’Indochine. A partir de 1850, les Britanniques y ont établi un bagne dans lequel étaient déportés les rebelles indiens, dont ceux du Soulèvement des Cipayes de 1857. Les îles Andaman et Nicobar sont devenues, avec l’indépendance, un lieu de pèlerinage dédié aux martyrs de la cause, milliers de "freedom fighters“, torturés et exécutés : Nehru, Indira Gandhi, le Premier ministre Rajiv, tous sont venus s’incliner devant le Monument aux Martyrs. La colonisation britannique a eu un impact brutal et négatif sur la population des natifs de l’archipel : de 5000 personnes en 1857, on n’en comptait plus qu’environ 400 en 1895. Le gouvernement indien, qui a facilité l’installation de ressortissants du Bengale, du Tamil Nadu, a également bouleversé les conditions de vie des aborigènes.
Andaman_ocean_dust___Hannu_Eskelinen
Les Jarawa, dont la population est estimée à 250, descendraient des Africains, comme le suggèrent les tests d’ADN. Ils sont nomades, vivant en bandes de 40 à 50 personnes. Les colons britanniques ont occupé leurs îles il y a 150 ans, mais jusqu’en 1998, les Jarawa avaient réussi de rester dans un isolement presque complet. Depuis 1991, le gouvernement indien a fixé les populations dans des villages gouvernementaux ; malheureusement, cette sédentarisation a favorisé la propagation de maladies contre lesquelles ils n’ont pas d’immunité. Le changement brutal de leur mode de vie a détruit leur sens de l’identité et leurs liens sociaux, favorisé des dépressions et l’alcoolisme. La campagne locale et internationale en faveur des Jarawa a permis que soit modifiée la politique en vigueur dans les îles Andaman, et en 2002, la Cour suprême indienne ordonnait la fermeture de la route traversant leur réserve. Malgré cette décision, l’exploitation des Jarawa par des non indigènes et le braconnage sur leurs terres représentent de sérieux dangers. Une réserve avait été créée en 1957 afin de protéger le territoire de la tribu mais depuis les années 1970, le Andaman_islandsgouvernement a entrepris d’y exploiter les forêts et y installer des colons venus du continent. Une route traversant le territoire des Jarawa a même été illégalement construite. Malgré la décision de la fermer, prise en 2002 par la Haute Cour de Justice, la route reste toujours ouverte.

Les Grands Andamanais sont ceux qui ont le plus souffert de la colonisation. À l’arrivée des Britanniques, il y avait 5 000 personnes, contre aujourd’hui 41. En 1970, les autorités indiennes transférèrent la vingtaine d’individus restants sur l’îlot de Strait Island où ils dépendent depuis entièrement du gouvernement pour leur nourriture, leur habillement et leur habitat. L’abus d’alcool se répand.

Les Onge ont également été décimés à la suite du contaAndaman_Islands_07___Manta_Ray___Worlwide_divect avec les Britanniques et les Indiens ; de 670 en 1900, la population onge est aujourd’hui tombée à environ 100 individus. Le gouvernement indien a tenté en vain de forcer les Onge à travailler dans une plantation sur leur île de Little Andaman. Aujourd’hui, à l’instar des Grands Andamanais, les Onge sont dépendants de l’aide gouvernementale. Des colons indiens se sont maintenant établis sur Little Andaman et une grande partie de l’île a été déboisée.

Les Sentinele vivent sur la petite île de North Sentinel ; ils continuent à résister à tout contact avec l’extérieur et attaquent ceux qui s’approchent de trop très. Ils vivent dans de longues huttes communautaires comportant plusieurs foyers et naviguent sur la mer autour de leur île à l’aide de canoës à balanciers. La population sentinele compte, à ce que l’on sait, entre 50 et 200 individus. Le gouvernement indien a vainement tenté, à plusieurs reprises, d’entrer enP_cheurs_jarawa___Salome_Survival contact avec eux. Contacter les Sentinele aurait très certainement des conséquences désastreuses, leur isolement les rendant très vulnérables aux maladies contre lesquelles ils n’ont aucune immunité. De nombreux scientifiques considèrent aujourd’hui que les Sentinele, guère plus de 250 âmes, représentent le dernier peuple de la planète réellement indemne de tout contact avec l’extérieur.  (www.inde-en-ligne.com)

Ces îles tropicales sont pour la plupart vierges et évidemment paradisiaques, avec leurs eaux limpides turquoise, leurs plages de sable fin, bordées de récifs coralliens, Les fonds sous-marins uniques ont été filmés par Cousteau dans son film en 1989.  Ici les contes de fées se passent aussi sous les mers comme l'histoire des poissons nettoyeurs des anémones.

CROCODILES DE MER ET NOUVEAUX PIRATES
À l'abri des forêts sans fin de mangroves (deuxième forêt de mangroves dans le monde), couvertes d'orchidées sauvages, des criques dans les palétuviers grouillant de mollusques et poissons, dont le "poisson qui marche", survolées par des oies sauvages, accueillaient pirates et naufragés et servaient de repaires aux crocodiles de mer (espèce rarissime pouvant atteindre 7m !). Cela n'a guère changé. Les "descendants" de ces crocodiles sont parmi les derniers survivants. Les "nouveaux" pirates, descendants des anciens voisins, arrivent sur leurs bateaux faire une This_picture_was_taken_in_the_Andaman_Islands___Giacomo_Tognonipêche miraculeuse et sauvage à la barbe des gardes-frontière. Et puis il y a les îles, sur lesquelles, en été, les tortues, par centaines, viennent pondre en pleurant et les îles "habitées" par des milliers de crabes de cocotiers bleu-nuit, pouvant soulever des charges de 28 kilos et cassant avec leurs pinces les noix de coco pour se nourrir.

LES FORÊTS DE LA "PLUIE TROPICALE"
Les îles sont recouvertes à 85% de jungle et de forêts aux essences les plus précieuses. À peine fait-on quelques pas que, dans le silence habité de la jungle, toutes sortes de chants et de cris jaillissent de partout. Perroquets tapageurs aux couleurs éclatantes, oiseaux de soleil bleus au bec orange, bulbuls à la fine aigrette rouge, et les fameux "mégapodes". Des lézards, tout hérissés de pointes, grands comme des petits dragons passent tranquillement. Troupeaux de buffles et d'éléphants sauvages. On est surpris par les différents parfums des centaines de fleurs épanouies sur les arbres à fruits ; palmiers, figuiers, manguiers, arbres à pain, ananas et tant d'autres dont les bananiers dits "bananier du savant" dont les fruits étaient très appréciés des prêtres brahmanes.
http://asie.espace.free.fr/
espace/culture/vanmoppes/andaman.htm

Andaman_and_Nicobar_Islands___Appwiz

TSUNAMI DANS LES ANDAMAN
"Maintenant tout le monde embarque dans la remorque d’un vieux camion. Nous évacuons. Vers le marché, un endroit surélevé,  à l’abri. Nous passerons la nuit ici. Un véritable camp de réfugiés. La lune est pleine est regarde anxieusement l’océan. La mer s’est retirée laissant derrière elle un véritable  foutoir. L’océan s’est calmé mais personne ici ne  lui fait confiance."  Aussi loin que l'Asie

Tentant, n'est-îles pas ?

Posté par Well à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 6 septembre 2007

La seconde voie

"Il y a deux voies pour prolonger la vie : la première est d'éloigner l'un de l'autre ces deux points que sont la naissance et la mort, afin d'accroître la route à parcourir. Sur ce chemin, tant de machines et de choses ont été inventées qu'il semble impossible, pourBefore_storm___Emrah_icten autant qu'on y jette un regard, qu'elles servent à autre chose qu'à nous tuer, domaine dans lequel les médecins ont fait bien des progrès ;
la seconde voie est de marcher plus lentement, en laissant les deux points là où Dieu voulut qu'ils fussent : c'est la voie des philosophes.
Ceux-ci ont découvert que la meilleure des choses est de vivre comme s'il s'agissait d'une promenade d'herboriste qui va, zigzaguant, ici tentant de sauter un fossé, plus loin encore un autre, et qui hasarde une pirouette, là où nul ne le voit, pour poursuivre ensuite."  G.C. Lichtenberg, Le miroir de l'âme

Ainsi commence notre voyage...

Posté par Well à 00:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,